Espace Client

Protection incendie

La révolution industrielle a fait naître un besoin crucial de protection des incendies, enregistrés par un nombre important au cours des dernières années.
Ce qui nous a incités à prendre en considération, le besoin imminent du marché pour la protection individuelle, en mettant en place un matériel de renom fourni par nos partenaires depuis 15 ans (CHUBB sécurité, et SICLI) leaders internationaux dans le domaine, répondants aux normes européennes les plus sévères tout en offrant des prix attrayants.
Ainsi la société SEVOLTA, fourni des services pour les systèmes de protection incendie, par un processus de prévention ou de correction pour la détection et l’extinction incendie.

  • Détection incendie :

La protection des personnes est une question de grande envergure et qui prend de plus en plus une place dans la prévention de la gestion des risques ;
A l’instar de l’expansion de ce domaine, la Sté SEVOLTA prend conscience de son importance et agit avec responsabilité en se procurant pour la réalisation de son activité un matériel certifié, et qui respecte les normes en vigueur tel que UTI.PACK, ou UTI.COM pour la détection adressable, Et UTC.COM ou UTC.PACK pour les systèmes conventionnels, avec les détecteurs appropriés C.SCAN ET I.SCAN répondant aux principes fondamentaux de la norme APSAD R7, qui exige des systèmes de détection automatique de signaler les naissances d’incendie en un temps record.

  • Extinction incendie :

L’extinction automatique d’incendie est régie par un système technologique simple, qui se déclenche automatiquement dès le début d’incendie, fonctionne essentiellement sans aucune intervention humaine, et qui se compose également d’une extinction mécanique qui va éteindre le feu.
Le rôle d’une installation d’extinction automatique est de :

–  Détecter

–  Donner l’alarme

–  Éteindre ou pour le moins contenir un début d’incendie

Le produit d’extinction sera choisi, en fonction du risque et du bien à protéger (hôtels, Data centres, usines, engins roulant, … etc.) par l’utilisation des gaz FM 200, ARGO 55, NOVEC, la poudre ou l’eau brumassée, conformément au respect des normes instaurées par APSAD R13.

Le système d’extinction, est conçu en se basant sur deux boucles de détection séparées, que chaque alarme doit être confirmée par une autre avant de déclencher l’alarme pour permettre d’évacuer le local à risque, tout en activant des signaux auditifs et visuels pour empêcher le personnel d’accéder au local où l’extinction a lieu.

Et pour maîtriser l’incendie, il faut rompre l’association des trois éléments du triangle du feu. Cette rupture peut être réalisée selon quatre modes : le refroidissement, L’étouffement, L’isolement, L’inhibition.

  • Test d’étanchéité :

Les tests d’étanchéité sont des tests de pressions réalisé pour s’assurer de l’étanchéité d’un locale afin permettre le maintien de l’extincteur et son installation à gaz.

En effet, les nouvelles constructions ou anciens locaux doivent effectuer les tests d’étanchéité, en utilisant un équipement spécifique : un BLOWERDOOR (porte équipée d’un ventilateur afin de mettre en suppression ou en dépression un bâtiment) de la technique interférométrie qui permet de connaître la quantité d’air qui entre dans un bâtiment en dehors des systèmes de ventilation. La recherche de fuite permet d’identifier les endroits à colmater ceci afin de maintenir la concentration de gaz et permettre l’extinction du feu.
Une bonne étanchéité à l’air est donc essentielle dans le local protégé pour que la ventilation du système d’extinction à gaz fonctionne correctement,  Un système d’extinction à gaz demande normalement selon le référentiel une mesure de
concentration de gaz afin de vérifier la conformité de l’installation et son bon fonctionnement et son efficacité en cas de déclenchement.

Ces mesures de concentration de gaz peuvent être avantageusement remplacées par des essais de fan-test.
Ces derniers consistent en la mise en place de ventilateurs d’une ou plusieurs portes du local. et, toutes les données recueillies sur les manomètres vont déterminer la manière dont le gaz
d’extinction va se comporter (ex. hauteur de l’interface air gaz en fonction du temps) dans le local
pendant le temps d’imprégnation.

Dans certains cas, les conclusions des essais pourraient même entraîner des conseils sur la manière
de ventiler pendant le temps d’imprégnation en fonction du type de gaz et de la hauteur de la charge
combustible.
Il s’agit d’un essai essentiel et indispensable pour garantir l’adéquation et l’efficience d’une
installation d’extinction à gaz et certifier son fonctionnement.